top of page

Portrait de membre : Azu, une coach parental à côté des familles hispanophones

Azucena, ou Azu dans les couloirs du coworking..., apporte un peu de soleil avec son léger accent plein de soleil, mais surtout une bienveillance dans nos échanges sur nos manières de gérer nos vies pro et nos rôle de parents.


psychologue itinérante en ruralité - coworking
portrait membre du coworking La Réussite est dans le Pré : Azucena


Bonjour Azu, tu utilises de manière flexible l’espace nomade de Beaune, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Azucena, je suis d’origine mexicaine. J’habite en France depuis 15 ans dont 2 ans à Beaune.  Je suis maman de 2 petits : 4 ans et 2 ans.

Coté professionnel, après 12 ans dans le marketing dans un grand groupe international, je suis aujourd’hui coach parental hispanophone.

 

Quel est ton rôle en tant que coach parental hispanophone?

Je me suis donné pour mission d’aider les parents hispanophones à mener une parentalité avec plus de conscience, plus de calme et moins de culpabilité.

 

Concrètement comment ça se passe ?  

Avec ma sœur, psychologue depuis 15 ans, et aujourd'hui mon associée, nous proposons deux types d’aides principales aux parents :

  1. Afin de les aider à mieux gérer certaines situations de la vie quotidienne, nous proposons des ateliers sur des problématiques comme « Comment aider son enfant à gérer ses émotions » ou « Comment mettre des limites de façon respectueuse ».

  2. Afin de les aider à mener une parentalité avec plus de calme et moins de culpabilité, nous avons créé un programme d’accompagnement sur plusieurs semaines. C’est un « Pas à Pas » pour travailler sur leurs déclencheurs, leurs réactions, pour trouver leur calme et développer leur intelligence émotionnelle et finalement gérer la culpabilité et l’auto-exigence qui peuvent avoir une grande place pour certains parents.

 

C’est un métier récent …

En effet et comme beaucoup d’autres, le COVID a accéléré et mis en lumière le besoin car de nombreux parents se sont confrontés aux difficultés. Cela a donc accéléré le besoin qu’on voyait déjà finalement.  

 

Tout est en ligne ?

Oui. C’était obligatoire car ma sœur habite aux Etat Unis et nos clients sont majoritairement au Mexique, Etats-Unis ou en Amérique du Sud.

Je peux travailler d’où je veux car tout est à distance. Le format online, présentiel ou pré-enregistré, fonctionne bien… C’est un peu dur quand je dois me lever à 1h du matin pour me connecter avec les parents ou pour me former, mais heureusement cela n’arrive pas très souvent ;)

 

Comment on en arrive à devenir Coach parental ?

Pour ma part le fait de devenir maman a bousculé tout mon monde. J’ai découvert un univers plein de projets et d’émotions, mais aussi de doutes et questionnements. Accompagner un enfant dans son développement tant physique que psychologique est une grande responsabilité.  Je n’étais pas assez préparée, pas assez « armée » à être maman. Finalement on prépare sa carrière professionnelle, mais pas le rôle le plus important de sa vie…

Du coup devant ce constat-là, je me suis formée : Je suis éducatrice en Discipline Positive, formatrice du Circle of Security Parenting TM, qui est un programme pour développer un attachement sécure, et je suis devenue coach de famille certifiée afin de mieux accompagner les parents.

C’est ma façon de contribuer. Je pense sincèrement que les parents, via notre type de parentalité, nous pouvons faire une vraie différence pour la santé mentale de nos enfants et des prochaines générations.

 

C’est comment de travailler avec sa sœur ?

Pour être franche, je ne me suis pas posée la question car notre relation était très fluide. Elle était déjà mon support #1 depuis le début de ma maternité. Si de mon côté je me suis reconvertie, elle, de son côté, avait déjà le métier et l’expertise. C’est à mon sens une force, on se complète très bien.

 

Pourquoi utilises-tu le coworking ?

J’ai travaillé pendant un an toute seule chez moi et ça devenait pesant.  J’avais besoin de sortir du cadre quotidien, retrouver un cadre ou je peux me concentrer plus facilement et j’avais aussi besoin d’un peu de contact humain, de retrouver un peu de monde et d’échanger.

 

Enfin, quelle est ta définition de la Réussite ?

Faire ce que j’aime avec passion tout en ayant une certaine liberté et indépendance pour avoir du temps pour être avec ma famille.

 

 



 


Commentaires


bottom of page